Comment personnaliser ses contenus WordPress ?

Les CMS (Content Management Software) tels que WordPress présentent de nombreux avantages. Par exemple, ne pas avoir besoin de développer une interface de gestion des contenus. L’un des problèmes qui se pose souvent c’est que les formats classiques de contenus : page ou article sont trop rigides. Heureusement il existe différents moyens de personnaliser ses contenus WordPress.

Saisie de contenus avec WordPress

Rappel sur les contenus WordPress :

WordPress est au départ un outil qui permet de créer des blogs. Il existe 2 grands types de contenus par défaut dans WordPress :

Les pages :

Elle sont généralement uniques, et représentent un contenu qui n’est pas décliné. Par exemple la page de présentation d’une équipe, ou celle d’un formulaire de contact.

Les articles :

Un article est certes unique dans son contenu, mais il n’est généralement pas isolé. Vous aurez pratiquement toujours plusieurs articles, même si ceux-ci ont des similitudes. Par exemple les deux étapes de notre guide sur la création d’un site web. Chaque étape est un article.

Un résumé simple serait de dire que si le contenu n’a pas besoin d’être décliné, on utilise une page, sinon c’est un article.

Classer les contenus :

Pour classer les articles, WordPress propose deux niveaux de classification : les catégories et les étiquettes. Imaginons que vous faites un blog de voyage : vous utilisez une catégorie par continent et une étiquette par pays. Cela permet au lecteur de trier plus vite les articles qui pourraient l’intéresser.

 

Un designer compose un site web sans code

Personnaliser sans coder :

Il est possible de personnaliser ses contenus sans avoir à coder, même si les possibilités sont bien plus limitées.

Les thèmes :

Les thèmes WordPress contrôlent l’apparence visuelle de votre site. Cependant certains d’entre eux ont prédéfini certains types de contenus qui vous permettent d’aller un peu plus loin que le format typique d’un article.

C’est par exemple le cas du thème Hestia qui dispose d’une version gratuite, ou du thème Divi qui est lui payant. Il existe bien d’autres thèmes, tous différents. Une bonne méthode pour choisir est de faire une recherche dans les librairies de thèmes par domaine d’activité. En effet dispenser des cours en ligne n’aura pas les même types de contenus que le portfolio d’un artiste par exemple.

Les extensions :

Si les extensions contrôlent plus généralement le comportement d’un site WordPress, certaines permettent aussi de formater des contenus. C’est le cas par exemple d’EventsManager qui permet de saisir des événements type avec des formulaires d’inscription.

Comme pour les thèmes il s’agit de fouiller dans les différentes offres pour trouver celui qui correspond à vos besoins et votre budget.

 

Le e-commerce est un cas très particulier que nous aborderons dans un prochain article.

D’ici là, vous avez des questions, un projet de site ? Vous pouvez nous contacter par Facebook, Twitter ou email !

Kornog Écrit par :

Les commentaires sont fermés.