Avoir un site internet n’est pas toujours nécessaire

Disposer d’un site internet n’est pas toujours nécessaire pour une entreprise. Dans quels cas pouvez-vous vous en passer ? Dans quels cas un site internet s’impose ?

Pour les cas où cela s’impose et bien c’est assez simple : si comme nous votre activité consiste à concevoir et développer des sites internets, il va être difficile d’y échapper. En règle générale, si vos client-e-s sont habitué-e-s à devoir consulter des sites internets pour interagir avec une activité comme la votre, il vous faudra à court ou moyen terme un site internet. Mais quelles sont les situations où un site internet n’est pas nécessaire ?

En début d’activité

Lorsque l’on démarre une nouvelle activité, il y a beaucoup de choses à gérer et souvent pas assez de temps pour tout faire.

Faire un site soi-même prend du temps

Même lorsque l’on est habitué aux outils, créer soi-même son site internet prend du temps. Et en plein lancement de votre activité, le temps vous manque souvent. Même le configurateurs de site comme Wix ou Squarespace vont vous obliger à vous poser les mêmes questions qu’un site que vous commanderiez à des développeurs.

Le faire faire coûte de l’argent

Si vous avez des fonds ou des financements vous pouvez faire faire votre site par une entreprise comme la notre. Mais on a rarement beaucoup de fonds quand on se lance, et les demandes de financement aussi prennent du temps. Et quand bien même, pour réaliser un site de qualité, des développeurs/développeuses auront besoin de réponses à toutes les questions mentionnées précédemment.

Que faire en attendant ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous, la plus simple étant si vous avez des pages sur les réseaux sociaux de les utiliser pour remplacer votre site internet. Une page facebook ou une boutique Etsy peuvent parfaitement servir de site internet en attendant mieux. Rien ne vous empêche sur les annuaires d’entreprise type Google My Business d’indiquer le lien de votre page ou votre boutique dans la rubrique « Site internet ».

 

Vous communiquez déjà en ligne autrement

Ne pas avoir de site internet, ça ne veut pas dire que vous n’avez aucune présence sur internet. Parfois votre réseau existant fait déjà très bien le travail.

Les réseaux sociaux

Si vous avez déjà une bonne présence sur les réseaux sociaux qui vous amènent une clientèle qui vous convient, un site internet n’est peut être pas nécessaire. Une page Google My Business ou Facebook vous permet des horaires d’ouverture ainsi que des avis clients. Une page Instagram permet de mettre vos créations en valeur. Un compte Twitter de répondre publiquement et rapidement à vos (futur-e-s) client-e-s. Si vous consacrez déjà du temps à vos réseaux sociaux et que cela fonctionne, vous pouvez parfaitement continuer comme ça.

Une boutique en ligne

Vous avez une boutique en ligne sur une Marketplace comme Etsy et elle marche plutôt bien, en soi vous avez déjà un site internet. Certes les possibilités de communication sont plus limitées mais si cela fonctionne pour vous, vous pouvez complètement vous passer de site internet. Comme mentionné plus tôt vous pouvez toujours indiquer cette boutique comme étant votre site sur vos profils en ligne.

Les annuaires d’activités

Parfois les réseaux d’entrepreneurs, les incubateurs ou les espaces de coworking tiennent un annuaires des activités qu’ils hébergent / accompagnent. C’est le cas d’Élan Créateur, la coopérative qui accompagne Kornog. Ces annuaires sont souvent bien référencés et vous permettent de créer un profil avec quelques photos et une description de votre travail, pour certaines activités, ils remplacent très bien un site en bonne et due forme.

 

Votre activité ne s’y prête pas toujours

Si, comme Kornog, certaines entreprises ont besoin d’un site internet, pour d’autres il n’est pas nécessaire, voire complètement inutile. Certaines professions artisanales, dans le bâtiment par exemple peuvent tout à fait s’en passer. Les formateurs/formatrices professionnel-le-s dont les activités ne concernent que les entreprises se référencent auprès des organismes de formation. Un site internet à destination du grand public n’aurait donc que peu d’intérêt. C’est vous qui connaissez le mieux votre clientèle et votre domaine d’activité !

Kornog Écrit par :

Les commentaires sont fermés.